Le congrès
 
 
LE GAG
 
 
 
 
 
 
 
cnaag 2017
Découvrez les premières tendances de l'enquête nationale
sur l’animation avec les personnes âgées

 
 
Retrouvez en amont du congrès les premiers éléments qui se dégagent des 250 réponses reçues à l'enquête.

Une augmentation des animateurs intervenant à temps plein
Les chiffres actuels (partiels) se rapprochent des 75% (en 2011, nous étions à 58%). Il y a donc plus d’agents exerçant l’animation à temps plein, donc une spécialisation des interventions plus marquée.

Une légère augmentation du nombre d’animateurs

En 2003, nous étions 1 animateur pour 93,45 résidents ; en 2011, 1 animateur pour 71,4 résidents ; en 2017, nous serions 1 animateur pour 66 résidents (chiffre provisoire). Le livre blanc du GAG fixait en 2012 un minimum à 1 animateur pour 50 résidents.

Une nette augmentation de la professionnalisation

En 2003, nous étions 17,6% d’animateurs formés, en 2011, 34% d’animateurs formés (et 57% quand nous prenions en compte que les animateurs en temps plein). En 2017, nous dépasserions les 75% (chiffre provisoire), ce qui montre une très forte progression de la professionnalisation. La moitié concerne des animateurs techniciens de niveau 4, et un quart des animateurs-cadres de niveau 3. Le livre blanc du GAG indiquait une professionnalisation souhaitable à 80%.

Un budget de fonctionnement toujours très faible, mais en hausse
En 2011, dans les structures d’hébergement, le budget de fonctionnement était de 8,76 centimes d’euro par jour et par personne (moyenne nationale, moins de 1/1000 des budgets) et 13,75 centimes d’euros par jour et par personne pour les établissements ayant un budget animation. En 2017, selon les mêmes calculs, nous serions à 12 centimes d’euro par jour et par personne, et de 22 centimes pour ceux qui ont un budget. Un budget toujours ridiculement faible, mais avec une augmentation réelle ! Le GAG fixait en 2012 un minimum souhaitable de 0,30 à 0,90 €/j/pers

Cette nouvelle photographie 2017 montre toujours « une animation sinistrée dans une gérontologie délaissée», mais des progrès existent, en particulier sur la professionnalisation.
Les résultats complets seront communiqués au CNAAG le 8 novembre, avec des analyses plus poussées, avec des croisements d’enquête, car cette enquête 2017 montre des résultats différents selon les secteurs et selon les départements (l’influence des conseils départementaux se précise).
Des indications sur l’animation seniors dans les territoires seront également présentés.

Ces premières tendances et chiffres sont indicatifs, ils sont bruts, sans élément de modération, et correspondent aux 180 premières réponses exploitées. Ils seront complétés et affinés lors de la présentation au CNAAG le 8 novembre.

Merci à tous ceux qui ont répondu et qui permettent d’avoir une photographie fiable !
Pour le GAG, Bernard Hervy, Sébastien Grare
 
 
 
Vous n'êtes pas encore inscrit ? C'est toujours possible
INSCRIPTION
 
INFOS PRATIQUES
 
Informations et inscriptions en ligne sur la plateforme du congrès 
 
en savoir +
Découvrir le programme
 
Retrouvez le détail des sessions plénières et des carrefours d'échanges
 
PROGRAMME
 
info@comm-sante.com
05 57 97 19 19
Inscriptions et information
Agence COMM Santé