Newsletter ANP3SM

NEWSLETTER #12

Juin 2017

Cher(e)s ami(e)s,

La quinzième édition du congrès de l’ANP3SM s’est clôturée la semaine dernière sous le signe de la chaleur, climatique certes, mais aussi et surtout sur le plan humain.  « Un grand cru », en effet environ 420 participants étaient présents pour échanger avec les conférenciers mais aussi entre eux sur leurs pratiques.

Le mot clé de cette édition est « ouverture ».
Ouverture  sur les pratiques, avec toujours à l’esprit une grande bienveillance, en témoigne par exemple des conférences fort enrichissantes sur l’impact du yoga sur la douleur en santé mentale, la prise en charge des troubles gastro-intestinaux de la personne autiste par l’Ayurveda, l’apport de l’hypnose en odontologie, celui de l’acupuncture chez les sujets dyscommunicants, de l’ostéopathie chez la personne autiste douloureuse.

Ouverture également géographique, car outre des congressistes venus des quatre coins de la France, les conférenciers nous arrivaient du Québec (Marie-Chantal BIENVENU sur nutrition et bipolarité ou encore Serge MARCHAND que l’on ne présente plus et qui enchante toujours autant l’assemblée), des USA (avec nos fidèles partenaires de l’AMP : Zeina SALIBA avec une conférence très riche sur la santé sexuelle et les soins préconceptionnels chez les femmes atteintes de schizophrénie, Xavier PREUD’HOMME qui continue à nous honorer par sa participation), d’Inde (Ghanashyam MARDA sur l’Ayurveda et son utilisation chez la personne atteinte de TSA) ou encore d’Allemagne (Gustav DOBOS et son intervention sur l’impact du Yoga sur la douleur en santé mentale).

Enfin ouverture humaine avec des conférences empreintes d’émotion, de courage et de détermination exposées avec brio devant un public conquis. Je citerai à titre d’exemple, sans être exhaustif : Marie RABATEL dans la prévention des abus sexuels et post-accompagnements de la personne autiste, Roxanne HEILI championne de France escalade handisport, Joseph SCHOVANEC dont la prestation nous a tenu en haleine entre émotion, humour et réalité.

Sans oublier les posters, nombreux cette année, tous fort intéressants, mais celui qui a retenu toute l’attention du comité scientifique et a été élu est celui rédigé par l’équipe de l’EPS Barthélémy Durand à Etampes : évaluation de la douleur chez les personnes « dyscommunicantes » avec autisme. Je serais tenté de faire l’inventaire complet des interventions tellement toutes ont été captivantes, mais au lieu de cela, je vous invite à en prendre connaissance dans leur intégralité en format PDF sur le site de l’ANP3SM . Vous y trouverez également les conférences des premières journées Franco-Québecoises Douleur et Santé Mentale qui se sont déroulées les 26 et 27 mai dernier à Montréal et pour lesquelles l’ANP3SM est partenaire.


Cette année a également été un grand cru en termes d’adhésions. Adhésions de particuliers mais aussi d’établissements, d’institutions et d’associations ; ceci témoigne d’un engouement croissant pour l’ANP3SM et ses missions. Ces missions ont été reprécisées au cours de l’assemblée générale qui a clôturé la première journée du congrès, elles constitueront donc le fil conducteur des actions qui seront menées à l’avenir :

  • Organisation du congrès en tenant compte des desiderata des congressistes
  • Promotion et participation à des actions de formation sur le thème des soins somatiques et de la douleur en santé mentale et des troubles du spectre autistique
  • Réalisation d’un état des lieux de la couverture somatique dans les institutions prenant en charge des personnes souffrant de pathologie mentale et de troubles du spectre autistique
  • Renforcement de la représentation auprès des autorités de tutelle
  • Proposition et accompagnement des perspectives d’avenir pour promouvoir la discipline des soins somatiques en santé mentale et troubles du spectre autistique :
    • Programmation d’une journée régionale de L’ANP3SM
    • Nomination de correspondants  régionaux de l’ANP3SM
    • Renforcement du travail de collaboration avec la médecine polyvalente hospitalière et la médecine générale de ville.
    • Renforcement de la représentation de l’ANP3SM sur les institutions, congrès, publications, recommandations  et projets de recherche clinique.
    • Renforcement des échanges avec les partenaires (AMP, AMEBUS…)
L’ANP3SM s’engage pleinement dans ces objectifs, pour les mener à bien, elle a besoin de l’engagement de toutes et tous. Vous pouvez participer à votre niveau à la vie de l’association : par votre adhésion, par vos appréciations, en parlant de l’ANP3SM, de ses missions, du congrès autour de vous.

Je vous souhaite un excellent été et vous donne rendez-vous à notre prochain congrès les 20, 21 et 22 juin 2018 à Paris (le lieu précis du congrès sera indiqué sur le site de l’ANP3SM en juillet).

Nabil HALLOUCHE, président de l'ANP3SM