bandeauhaut

FOCUS SUR LES ORATEURS INTERNATIONAUX

Cet événement sera l’occasion de rencontrer des acteurs internationaux de tout premier plan, qui apporteront un éclairage sur les avancées de la recherche et de l’innovation sociale en Europe et dans le monde.
(Une traduction simultanée sera proposée)

     

CAROL BRAYNE Le Professeur Carol BRAYNE dirige l’Institut de santé publique de l’Université de Cambridge. Elle a coordonné plusieurs études longitudinales sur la santé cognitive des personnes âgées au Royaume-Uni. Et sur la base de données recueillies dans plusieurs pays européens, elle a publié en 2016 dans le Lancet un article qui montre l’importance des politiques de prévention pour améliorer la santé cognitive des personnes qui avancent en âge.
-----------------------------------------------------------------------
JOHN ZEISEL Diplômé des universités Columbia et Harvard, le Professeur John ZEISEL dirige aux Etats-Unis des résidences qui proposent aux personnes ayant des troubles cognitifs un accompagnement humain et personnalisé. Il est l’auteur de I’m still here : A new philosophy of Alzheimer’s care (Le malade est une personne, éd. Le bord de l’eau), dans lequel il souligne l’importance de l’environnement, de la musique, de la communication et des arts dans l’accompagnement des personnes atteintes de troubles cognitifs.
-----------------------------------------------------------------------
PÄMELA HOLMES Pamela HOLMES est responsable de la diffusion des bonnes pratiques à l’Institut britannique pour l’excellence en matière d’accompagnement (Social Care Institute for Excellence, SCIE). Dans ce cadre, elle a notamment coordonné la réalisation du film Dementia from the Inside, qui montre comment le monde est perçu par les personnes ayant des troubles cognitifs. Elle est également en charge au SCIE du programme destiné aux aidants en activité professionnelle.
-----------------------------------------------------------------------
HELGA ROHRAHelga ROHRA vit à Munich (Allemagne). En 2008, à 54 ans, elle a reçu un diagnostic de maladie à corps de Lewy. Depuis, elle milite pour le respect des droits des personnes en situation de handicap cognitif. Elle est l’auteur de Aus dem Schatten treten (Sortir de l’ombre), qui a été traduit dans plusieurs langues. De 2012 à 2016, elle a présidé le Groupe de travail européen de personnes vivant avec un syndrome démentiel, sous l’égide de l’association Alzheimer Europe.
-----------------------------------------------------------------------
JOHN KEADY John KEADY est professeur de soins infirmiers en santé mentale des personnes âgées à l’Université de Manchester (Royaume-Uni). Il a développé, avec des personnes ayant des troubles cognitifs et des aidants familiaux, un programme de formation pour les professionnels de santé travaillant dans les hôpitaux. Il est également l’investigateur principal d’une étude multidisciplinaire sur le voisinage et l’environnement social de proximité des personnes en difficulté cognitive.
consul inscriptions prog savoir

                    
Pour rappel, l’ambition de ces Assises est de réunir tous les acteurs concernés par le vieillissement cognitif – personnes en difficulté cognitive, aidants familiaux, professionnels de terrain qui expérimentent de nouvelles réponses d’accompagnement, chercheurs, bénévoles, décideurs, financeurs – pour déterminer ensemble quelles expérimentations de terrain, quels programmes de recherche et quelles stratégies de dissémination il est urgent de mettre en œuvre pour améliorer l’accompagnement des personnes en difficulté cognitive et de leurs proches, dans le respect de leur citoyenneté et de leur dignité.


Inscrivez-vous sans attendre !           
Inscription gratuite mais obligatoire (attention : nombre de places limité).
Evénement éligible au titre de la Formation Professionnelle Continue.
               

partenaires

bandeau bas
                             
haut-bordeaux                   
PRÉ-PROGRAMME

Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique, 75007 Paris
Entrée gratuite sur inscription (obligatoire) - Eligible au titre de la formation professionnelle continue

www-assises-vieillissement-cognitif.com
               
Mardi 7 mars 2017

Les sessions plénières seront animées par Patrick Lelong, journaliste
Une traduction simultanée (français/anglais) sera proposée.
     
09h30-10h00 – Accueil des participants
        
10h00-10h30 – Ouverture
- Bruno Anglès d’Auriac - Président de la Fondation Médéric Alzheimer
- Philippe Lagayette - Président de la Fondation de France et de la Fondation de coopération scientifique pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer
- Michel Clanet - Professeur de neurologie, président du Comité de suivi du Plan maladies neuro-dégénératives
             
10h30-11h15 – Session plénière n°1 : À quoi ressemblera demain le paysage du vieillissement cognitif?
Accroissement de la longévité, évolutions des familles, baisse de la prévalence des syndromes démentiels, contraintes et opportunités économiques… : Eléments de prospective
- Jean-Marie Robine - Directeur de recherche à l’INSERM, directeur d’étude à l’EPHE, chercheur associé à l’INED, co-directeur du Groupement de recherche Longévité et vieillissements
- Carol Brayne - Professeur de santé publique, directrice de l’Institut de santé publique de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni)
- Agnès Gramain - Professeur de sciences économiques à l’Université de Lorraine
           
11h15-11h45 – Session plénière n°2 : Quels devraient être les priorités de la recherche et de l’innovation sociale pour les différents acteurs ?
- Points de vue croisés de personnes en difficulté cognitive et d’aidants familiaux
- Synthèse des principaux résultats de la consultation
Fabrice Gzil et Christelle Pivardière - Fondation Médéric Alzheimer
        
11h45-12h30 – Session plénière n°3  : À quelles conditions la recherche et l’innovation sociale peuvent-elles concourir à relever le défi du vieillissement cognitif ?
Comment s’organise, au plan européen et au plan mondial, la recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées ? L’effort actuellement consacré à la recherche au service d’un meilleur accompagnement est-il à la hauteur de l’enjeu ? Comment faire de la question des droits des personnes en difficulté cognitive un axe structurant ?
- Philippe Amouyel - Professeur d’épidémiologie et de santé publique au CHU de Lille, directeur général de la Fondation de coopération scientifique pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer, membre du World Dementia Council
- John Zeisel - Président et co-fondateur de Hearthstone Assisted Living Residences (Etats-Unis)                 
- Patrick Gohet - Adjoint au Défenseur des Droits, en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité          

14h00-16h00 – Ateliers en parallèle

Quelles expérimentations, quelles études et recherches, quelles stratégies de dissémination pour :
Atelier 1 – Des soins de santé adaptés et accessibles
Atelier 2 – Des thérapies non médicamenteuses ayant fait la preuve de leur efficacité
Atelier 3 – Un cadre de vie sécurisant et des activités porteuses de sens
Atelier 4 – Une société sensibilisée, accueillante et à l’écoute
Atelier 5 – Une nouvelle alliance entre recherche biomédicale et recherche en sciences humaines et sociales

16h00-16h30 - Pause-café

16h30-18h30 – Ateliers en parallèle

Quelles expérimentations, quelles études et recherches, quelles stratégies de dissémination pour :
Atelier 6 – Des aidants familiaux, professionnels et bénévoles compétents et soutenus
Atelier 7 – Des réponses adaptées aux besoins et aux attentes
Atelier 8 – Des dispositifs d’accompagnement coordonnés et accessibles sur tous les territoires
Atelier 9 – Une réponse sociétale solidaire et respectueuse des droits
Atelier 10 – La technologie : un objet pour la recherche et l’innovation sociale. Atelier organisé avec le soutien de La Fondation de l'Avenir
     
           
Mercredi 8 mars 2017
     
08h30-9h25 – Restitution des ateliers par de grands témoins (1/2)
- Atelier 1 – Jean-Philippe Flouzat - Médecin gériatre, pôle médico-social de l’Agence régionale de santé d’Île-de-France
- Atelier 2 – Marie-Christine Gély-Nargeot - Professeur de psychopathologie et neuropsychologie à l’Université Paul-Valéry Montpellier-3
- Atelier 3 – Pascal Dreyer - Coordinateur du réseau de recherche Leroy Merlin Source
- Atelier 4 – Jean-Philippe Viriot-Durandal - Professeur de sociologie à l’Université de Lorraine, président du Réseau d’études international sur l’âge, la citoyenneté et l’intégration socio-économique
- Atelier 5 – Pierre Krolak-Salmon - Professeur de gériatrie et neurologue, responsable du Centre mémoire de ressources et de recherche de Lyon
     
9h25-10h15 – Session plénière n°4 : Évaluer l’impact des actions et disséminer les savoirs et les réponses
Comment évaluer de manière rigoureuse et adaptée l’impact des actions visant à retarder la perte d’autonomie et à mieux accompagner les personnes en situation de handicap cognitif et leurs aidants familiaux ? Comment disséminer largement les savoirs et les réponses qui ont fait la preuve de leur pertinence ?
- Joël Ankri, président de session - Professeur de santé publique et de gériatrie, vice-président du Comité de suivi du Plan Maladies neuro-dégénératives
- Johanna de Almeida Mello - Chercheur en santé publique au Centre de recherche et de conseil sur le care (LUCAS), Université catholique de Louvain (Belgique)
- Sandra Bertezene - Professeure du Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la Chaire de gestion des services de santé
- Pamela Holmes - Responsable du développement des pratiques, Social Care Institute for Excellence (Royaume-Uni) 
     
10h15-10h45 – Pause-café
              
10h45-11h40 – Restitution des ateliers par de grands témoins (2/2)
- Atelier 6 – Guillemette Leneveu - Directrice générale de l’Union nationale des associations familiales
- Atelier 7 – Jean-Luc Novella - Professeur de santé publique et de gériatrie, chef du pôle Autonomie et santé du CHU de Reims
- Atelier 8 – Marie-Eve Joël - Professeur de sciences économiques à l’Université Paris-Dauphine, présidente du conseil scientifique de la CNSA, co-directrice du Groupement de recherche Longévité et vieillissements
- Atelier 9 – Karine Lefeuvre - Docteur en droit privé, professeure de l’Ecole des hautes études en santé publique, directrice-adjointe du département des sciences humaines et sociales
- Atelier 10 – Olivier Guérin - Professeur de gériatrie à l’Université de Nice Sophia-Antipolis, premier vice-président de France Silver Eco, vice-président de la Société française de gériatrie et gérontologie
         
11h40-12h30 – Session plénière n°5 : Comment associer les personnes en difficulté cognitive à la recherche au service de l’innovation sociale ? Avec quelle vigilance éthique ?
Comment associer les personnes en difficulté cognitive à la recherche au service de l’innovation sociale ? Avec quelle vigilance éthique ?
- Emmanuel Hirsch, président de session - Professeur d’éthique médicale à l’Université Paris-Sud, directeur de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France et de l’Espace national de réflexion éthique sur les maladies neuro-dégénératives
- Helga Rohra - Présidente honoraire du European Working Group of People with Dementia, sous l’égide de l’Association Alzheimer Europe
- John Keady - Professeur de soins infirmiers en santé mentale des personnes âgées à l’Université de Manchester (Royaume-Uni)
- Jean-Luc Noël - Psychologue clinicien, président du Comité Personnes âgées de la Fondation de France
   
14h00-14h50 – Session plénière n°6 : Créer les conditions pour que les professionnels du soin et de l’accompagnement puissent s’impliquer dans la recherche au service de l’innovation sociale
Créer les conditions pour que les professionnels du soin et de l’accompagnement qui le souhaitent puissent s’impliquer dans la recherche au service de l’innovation sociale
- Françoise Zantman - Présidente de session, Directrice des soins et des activités paramédicales de l’AP-HP
- Gérard Hermant - Directeur de l’Institut supérieur de rééducation psychomotrice, membre du Haut Conseil des professions paramédicales
- Chantal Legrand - Cadre supérieur infirmier, docteur en psychologie, direction des soins et des activités paramédicales de l’AP-HP
- Monique Rothan-Tondeur - Docteur en santé publique HDR, responsable de la chaire Recherche en sciences infirmières de l’AP-HP et de l’Université Paris 13
 
          
14h50-16h00 – Session plénière n°7
Comment les grandes institutions impliquées dans la recherche au service de l’innovation sociale abordent-elles l’enjeu du vieillissement cognitif ?
- Federico Palermiti (président de session) - Directeur de l’Association monégasque pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer
- Sandrine Andrieu - Présidente de la Société française de gériatrie et gérontologie
- Daniel Benamouzig - Directeur de l’Institut thématique multi-organismes Santé publique, membre du directoire de l’Alliance Athena pour les Humanités, sciences humaines et sciences sociales (sous réserve)
- Patrice Bourdelais - Directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
   
16h00-16h30 – Clôture
Vers un collectif de recherche et d’innovation sociale pour relever le défi du vieillissement cognitif
         
                           -------------------------------------------------------------------